Débat organisé sur la Gare du Nord – Conseil de Paris de février 2021

Débat organisé sur la Gare du Nord – Conseil de Paris de février 2021

Gare du Nord

La tenue de ce débat sur le projet de rénovation de la Gare du Nord est une opportunité et une nécessité tant les enjeux liés à ce projet sont importants pour le 10e arrondissement mais aussi pour notre Ville.

Je remercie d’ailleurs vivement Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire (et avant lui Jean-Louis Missika) d’avoir été pendant les deux dernières années aux cotés des élus du 10e arrondissement qui considéraient, à raison, que le projet présenté par la SNCF n’était pas celui dont la gare du Nord, dont ce quartier avaient besoin.

Car c’est bien de cela dont il s’agit. Et je crois d’ailleurs qu’il n’y a pas de désaccord entre les groupes de la majorité sur l’analyse de ce projet voulu par l’État et la SNCF. L’option qui consiste à créer un grand centre commercial en cœur de ville pour financer la rénovation de toutes les autres gares d’Ile de France n’était certainement pas la meilleure.

Je crois d’ailleurs que la nouvelle équipe dirigeante de la SNCF, lorsqu’elle a pris ses fonctions, a compris les raisons de l’opposition de la Ville de Paris à ce projet qui ne répondait en rien aux besoins et aux demandes des habitants, en particulier ceux du Nord-Est parisien.

Ainsi, l’accord signé entre la Ville et la SNCF au mois de novembre dernier, même s’il ne remet pas en cause la nature du projet porté par le groupe Auchan a le mérité d’éviter à la Ville une procédure contentieuse longue et incertaine tout en actant certaines avancées importantes :

Je pense particulièrement à l’ouverture de la gare vers le Nord demandée par les habitants et les élus locaux dès la présentation du projet.

Je pense à la création d’une dépose taxis et VTC dans les sous-sols de la gare qui nous permettra enfin de libérer le trop petit parvis dont est doté la gare depuis sa création.

Je pense à l’abandon du système aéroportuaire de séparation des flux qui prévoyait d’imposer aux voyageurs du quotidien le passage obligatoire par le centre commercial pour accéder à leur train.

Je pense aux accès direct à la gare souterraine qui seront créés pour les mêmes voyageurs du quotidien qui représentent plus de 70% des voyageurs de la Gare.

Je pense à la diminution de 7.500m2 des surfaces commerciales qui libéreront en partie les vues pour les immeubles de la rue du Fg St Denis et à la perspective d’installation de la Brigade des réseaux ferrés dans les nouveaux bâtiments qui seront créés rue de Maubeuge.

Alors bien sur ce protocole n’est pas un blanc-seing à la SNCF et à la CEETRUS. Ils savent qu’ils ont en face d’eux une maire de Paris et des élus d’arrondissement déterminés à dire les choses, à exprimer leurs désaccords et capables de s’opposer lorsque cela est nécessaire.

Pour ma part, je serai intransigeante sur la tenue du chantier, sur les mesures de protections de l’environnement, les mesures anti-bruit, les nuisances de chantier, les interventions de nuit, sur la communication en direction des habitants qui verront leur quotidien bouleversé pendant les 5 années à venir.

Je continuerai de demander à la SNCF et à CEETRUS de respecter leurs engagements à préserver l’équilibre commercial existant dans l’arrondissement, pour que le chantier soit approvisionné par le rail plutôt que par camions, à proposer une offre commerciale respectueuse de l’environnement et accessible aux acteurs locaux de l’économie sociale, du réemploi…

Je serai très attentive à ce que le projet de réaménagement des abords de la Gare (le PUP) permette de diminuer encore davantage la place de la voiture dans le quartier, permette de proposer des aménagements cyclables et piétons plus confortables dans un quartier ou le végétal doit désormais avoir toute sa place.

Vous l’aurez compris, ce protocole, même s’il était nécessaire n’est qu’une étape dans le projet de rénovation de la gare du nord. Les habitants de l’arrondissement pourront compter sur moi et sur mon équipe pour défendre avec ardeur leurs intérêts.

 

Alexandra Cordebard

 

Eric Lejoindre

 

Conseil de Paris des 9 au 11 mars 2021

Télécharger la délibération 2021 DVD 18 – Bipôle Gare de l’Est – Gare du Nord – Convention de financement des travaux REA 1.

Alexandra Cordebard

Laisser un commentaire